oceanie

les MOAI de l'ile de paque

 sources: wikipedia

 

Les moaïs, localement moai, sont les statues monumentales de l’île de Pâques, sculptées dans des roches volcaniques (basaltetrachyte ou tuf volcanique1). Leur taille varie de 2,5 à 9 mètres, pour un poids moyen de 14 tonnes, jusqu'à 80 tonnes pour les plus grosses. Toutes sont des monolithes tournés principalement vers l’intérieur de l’île à l'exception du Ahu Akivi dont les Moais regardent l'océan.

 

On ne sait à peu près rien des raisons qui ont poussé les Rapanui (peuple d'origine de l'île de Pâques) à les ériger à un rythme de plus en plus frénétique et en taille de plus en plus colossale, épuisant sans doute dans cette pénible industrie une partie importante des ressources de « l’île la plus isolée du monde ». On ignore aussi pratiquement tout des rites qu’ils pratiquaient. Les statues seraient cependant liées à un ancien culte des ancêtres selon les archéologues.

Les habitants de l'île de Pâques disent que les tribus vivant sur l'île de pâques demandaient leurs moaï aux sculpteurs qui en échange devaient se faire nourrir par la tribus jusqu'à ce que le moaï soit terminé.

Ce culte prit fin subitement lorsque les habitants de l'île qui coupaient sans cesse les arbres de leur forêt pour fabriquer des rondins pour déplacer leur Moai eurent anéanti leurs ressources en bois. Un culte nouveau, celui de « l’homme oiseau », se mettait en place quand l’île fut découverte le 5 avril 1722 par un marin hollandais,Jacob Roggeveen. L’évangélisation massive de la population fit disparaître toute trace des anciens cultes de sorte que jusqu’au souvenir de cette civilisation fut perdu. Anciennement ils croyaient que leur dieu allait venir les chercher dans le "Canoë blanc" qui devait les transporter dans un nouveau monde.

Seuls trois moaïs se trouvent hors de l'île de Pâques : à Paris au musée du Louvre, au British Museum de Londres (Hoa Hakananai'a) et à Valparaiso au Chili.

 

Fichier:AhuTongariki.JPG

source:émission sur arte

 

NOUVELLE CALEDONIE

 dans la case du chef, la fléche fétière au centre de la case permet le voyage entre le monde des vivant et des mort