AFRIQUE

le desert du sahara

Au soleil couchant, le jeune bédouin observe une certaine agitation au sein de sa horde de chameaux, habituellement imperturbable. Il arrête sa caravane et scrute l'horizon. Au loin, derrière de gigantesques dunes surgit un effroyable tourbillon de sable qui semble tout dévorer sur son passage. Apeuré, il rebrousse chemin, sachant que seul un refuge peut le sauver. Poussant ses chameaux, il peut entendre le grondement de la tempête. Soudain au sommet d'une immense dune il distingue une forteresse entre désert et mer d'Arabie, étincelante sous les rayons du soleil et coiffée d'une merveilleuse coupole qui semble sortir de l'imaginaire. Tout en s'approchant, les portes s'ouvrent et il se sent projeté dans un autre monde. Durant trois jours et trois nuits, la tempête fait rage au dehors des immenses murailles. Pendant ce temps il se détend au milieu de dattiers et de jardins luxuriants. Traité généreusement, il demeure dans une résidence royale avec festins et musiques tout au long des nuits. Avec le calme retrouvé, il prend congé de ses honorables  hôtes et le coeur serré, continue son voyage. Au sommet de la dune d'où il vit pour la première fois la forteresse, il se retourne. Seul le désert et les rives de la mer d'Arabie demeurent, la forteresse a disparu !

Le Royal Mirage    
           Photo Paul Mariottini

Le soir, autour du crépitement du feu de camp, un vieux nomade murmure : "bien sûr, tout ceci est la magie du mirage". Un jour la forteresse ressurgira du sable dans toute sa splendeur et les voyageurs se précipiteront à nouveau vers ses portes, envoûtés par son accueil chaleureux.

 

Une légende arabe raconte qu'autrefois, la terre était un immense jardin peuplé de grands palmiers, de jasmins parfumés et de rossignols dont le chant suave inondait le paysage verdoyant d'une cascade de mélodie. A cette époque, tous les hommes étaient francs et loyaux, à tel point que le mot "mensonge" n'existait pas. 
Mais, un jour, quelqu'un en a dit un : tout petit, sans importance, mais s'en était fini du prodige. 
Allah réunit les hommes :
-"Chaque fois que vous mentirez, leur dit-il, je jetterai un grain de sable sur le monde."
Les hommes haussèrent les épaules :
-"Un grain de sable ? On ne le voit même pas." 
Et pourtant de mensonge en mensonge, petit à petit, le sahara s'est formé, avec de ci, de là, quelques traces de l'ancien Éden, car tous les hommes ne mentent pas.

"MAROC Mille et une lumières" édition Minerva

légende du désert 
plusieur temoignage d'homme perdue dans le désert relate avoir vue une femme aux cheveux noir a la peau blanche sur un dromadaire ou chameaux habiller en bleu turquoise comme les princesse arabe.c'est hommes aprés avoir vue cette femmes aurai retrouver leur chemin

egypte

sources: blog de dossier mystére

Comment les égyptiens s'éclairaient-ils ? 

Dans la vie courante, on sait qu'ils employaient des lampes à huile ou des torches, qui laissaient de nombreux résidus gras de combustion sur les murs et les plafonds.

Mais dans les tombeaux de la vallée des rois, par exemple dans celui de Seti II, creusé dans la montagne sur plus de 100 mètres, on ne trouve aucune trace de suie sur les murs ou les plafonds qui sont tous peints et gravés dans la roche.Les artistes ont travaillé sans la lumière du jour, et sans lampes à huile ni torches.

Des scientifiques ont émis l'hypothèse qu'ils s'étaient simplement servis de miroirs pour réfléchir la lumière du soleil à l'intérieur des couloirs et des salles.N'en déplaise à ceux qui pensent que l'Egypte n'a aucun mystère pour les savants du XXe siècle, ça ne marche pas !Les miroirs d'argent des égyptiens ne pouvaient refléter au mieux que 40% de la lumière, ce qui fait qu'après l'utilisation de quelques miroirs seulement, l'obscurité reprend sa place.On a cependant trouvé dans la chambre intérieure du temple d'Hator à Denderah, des bas-reliefs, vieux de 4200 ans, surprenants, qui ne pouvaient avoir qu'une interprétation cultuelle au XIXe siècle, mais qui nous rappellent étrangement des ampoules électriques !!!

Les égyptologues nous racontent que ces bas-reliefs sont voués au culte du serpent...

La description des lampes éternelles remonte à la plus haute antiquité.


ETIOPIE

localisation: vallé du rift stele de pierre dit ton planter par un géant

LES MORT VIVANT

guinée

SORCELLERIE

on dit de quelqu'un qu'il est sorcier par sa  maniére de naitre par le siege( les fesse).

on dit qu'il sont capable pendant leur someil  de sortir de leur corp pour voyagé dans les reves des autres. en général un sorcier et un etre mauvais qu'il faut éviter

benin

VAUDOO

 le voodoo! ici ca se pratique ! j'ai 1 bouquin la dessus! les invisibles (ou esprits)sont: papa bon dieu,papa legba(sorcier guerisseur), Damballah(esprit couleuvre),dan aiiwedo(force de creation),Guede( esprits des morts),Obatala(st de la paix),Loa (dieu des sacrifices et envoutements),Erzuli(deesse de l'amour),Ogou,zandor, ti-jean,agou,etc...le voodoo ou vaudou, vient d'haiiti, des caraibes, de l'afrique de l'ouest, il est apparu vers1790 importé d'afrique par les esclaves!

cote d'ivoire

L'HOMME FONDU

un homme de pouvoir tellement mechant en cote d'ivoire aurer fondu totallement a sa mort.

LES ALBINOS

en afrique si tu est un albinos tu sera pourchasser toutes ta vie.on peux vous tuer et meme vivant on peux  vous couper une main qui sera revendu  dans les 400  dollars les membre couper serve a faire de la magie noire ....

MARABOU

MAGIE NOIRE

la magie noire et dit on mauvaise